Les ralentisseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les ralentisseurs

Message par Gégé13821 le Dim 10 Déc - 17:27

Quatre types de ralentisseurs présents sur nos routes ils sont régis par un décret datant de 1994 et régulièrement mis à jour.

Décret_n°94-447_du_27_mai_1994_version_consolidee_au_20171209.

Quelques extraits de ce décret :
Article 1er
Les ralentisseurs visés au présent décret ne peuvent être isolés. Ils doivent être soit combinés entre eux, soit avec d’autres aménagements concourant à la réduction de la vitesse. Ces aménagements doivent être distants entre eux de 150 mètres au maximum.
Article 2
L’implantation des ralentisseurs est limitée aux agglomérations telles que définies à l’article R. 1er du code de la route, aux aires de service ou de repos routières ou autoroutières ainsi qu’aux chemins forestiers.
A l’intérieur des zones visées à l’alinéa ci-dessus, ils ne doivent être implantés que :
- sur une section de voie localement limitée à 30 km/h ;
- dans une zone 30 telle que définie à l’article R. 225 du code de la route.
2 types de ralentisseurs définis par une norme :

NF P 98-300 Ralentisseurs routiers de type dos d ́âne

Les ralentisseurs de type dos d ́âne ou de type trapézoïdal peuvent être implantés sur toute voie routière ouverte à la circulation afin d ́inciter l ́usager à respecter la limitation de vitesse < 30 km/h.
/justify]

Le ralentisseur de type dos d'âne.

Le profil en long du ralentisseur de type dos d ́âne est de forme circulaire et a pour dimensions (voir figure 1) :
- hauteur : 0,10 m ± 0,01 m (tolérance de construction) ;
- longueur : 4 m ± 0,20 m (tolérance de construction) ;
- saillie d'attaque du dos d'âne : ≤ 0,005 m.




Le ralentisseur de type trapézoïdal

Le profil en long du ralentisseur de type trapézoïdal comporte un plateau surélevé et deux parties en pente, dénommées rampants. Il est de forme trapézoïdale et a pour dimensions (voir figure 2) :
- pente des rampants : de 7 % à 10 % ;
- hauteur : 0,10 m ± 0,01 m (tolérance de construction) ;
- longueur du plateau : comprise entre 2,50 m et 4 m, à 5 % près (tolérance de construction) ;
- saillie d'attaque du rampant : ≤ 0,005 m.




2 types de ralentisseurs régis par les recommandations du CERTU

Certu Guide des coussins et plateaux

Le ralentisseur de type coussin berlinois

Les caractéristiques géométriques d’un coussin doivent répondre à la double exigence d’efficacité et d’acceptabilité. Le coussin doit être conçu afin de provoquer un inconfort qui reste admissible pour les conducteurs sans constituer pour autant un danger.
● La largeur recommandée au sol est comprise entre 1,75 m et 1,90 m. Si l'on se trouve sur un itinéraire fortement fréquenté par des poids lourds ou par des bus à roues jumelées, une largeur de 1,75 m à 1,80 m est préférable;
● la largeur du plateau supérieur se situe entre 1,15 et 1,25 m ;
● la largeur des rampants latéraux est de 30 à 35 cm;
● la largeur recommandée des rampants avant et arrière se situe entre 45 et 50 cm;
● la longueur totale est variable entre 3 et 4 m;
● la hauteur recommandée se situe entre 6 et 7 cm.



Le ralentisseur de type plateau surélevé

Ces surélévations se présentent sous quatre types de configurations :
● en section courante ;
● en carrefour ;
● en prolongement de trottoir ;
● en sortie de giratoire.
Les quatre types de plateaux doivent répondre aux caractéristiques géométriques et aux conditions d’implantation suivantes:
● leur hauteur est celle du trottoir moins deux centimètres, sans toutefois dépasser 15 cm. Les deux centimètres de garde sont destinés à bien marquer visuellement le trottoir en particulier pour les enfants, et à permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de le détecter;
● la pente des rampes d'accès doit être au minimum de 5% sans toutefois dépasser 10%. Ce seuil minimal convient bien aux rues de trafic moyen et/ou empruntées par une ligne régulière de transport en commun;
● pour les voies à très faible trafic, et dans les zones 30, la pente peut être plus forte. Elle peut se situer entre 7 et 10% à condition que la voie ne soit pas empruntée par une ligne régulière de transport en commun;
● pour les aires piétonnes où l’on roule normalement au pas, les plateaux peuvent également être utilisés;
● il est recommandé de réaliser les rampes et si possible l’ensemble du plateau en matériaux différents de ceux de la chaussée, constituant ainsi, dans leur structure et dans leur couleur un premier signal visible;
● la cassure de profil en long, en haut et en bas de la rampe, doit être franche et non arrondie.


_________________
Alpine Club Méditerranée (ACM)
Alpine A110 1600 SX
Alpine GTA V6 Turbo (D501)
La théorie c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Moi j'ai réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !
avatar
Gégé13821

Messages : 31
Date d'inscription : 05/02/2017
Localisation : 13 - La Penne sur Huveaune

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum